lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
vendredi, avril 19, 2024
ECONOMIEINTERNATIONAL

Gouvernance institutionnelle : la BDEAC opérationnalise son Comité d’Ethique et de Déontologie

1.29Kvues

Gouvernance institutionnelle : la BDEAC opérationnalise son Comité d’Ethique et de Déontologie

Dans le cadre du renforcement de la gouvernance institutionnelle de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), le Comité d’Ethique et de Déontologie, organe spécialisé des plus hautes instances de décision, a tenu sa toute première réunion au Siège de la Banque à Brazzaville en République du Congo.

Cette réunion était présidée par Monsieur Patrick KEI BOGUINARD, Administrateur Représentant la Banque Africaine de Développement (BAD) au sein du Conseil d’Administration de la BDEAC, a examiné, entre autres points inscrits à l’ordre du jour, principalement la question de l’incompatibilité éventuelle d’un Administrateurs indépendant avec ses nouvelles fonctions politiques dans son Pays.

Pour mémoire, dans le cadre des réformes engagées sous le Plan Stratégique 2023-2027 « Azobé », la Direction de la Banque a fait adopter par le Conseil d’Administration tenu le 19 décembre 2023 à Douala (Cameroun), le mandat et la désignation des membres dudit Comité, à savoir : un Administrateur représentant les Actionnaires de la Catégorie A, un Administrateur représentant les Actionnaires de la Catégorie B et un Administrateur indépendant désigné par le Conseil d’Administration.

Ainsi, la tenue de cette première réunion est la résultante de cette initiative de la Direction de la Banque et traduit une fois de plus la volonté de l’Institution de se transformer et se moderniser afin de se hisser au niveau des standards élevés de son secteur d’activités. Elle est ainsi en parfaite adéquation avec le processus de notation financière de la Banque dont les exigences inscrivent cette réforme parmi les priorités.

A titre de rappel, la création d’un Comité l’Ethique et de Déontologie parmi les organes spécialisés de la BDEAC a été approuvée en 2018. L’objectif principal de cet organe est de proposer au Personnel, aux Président et Vice-président, ainsi qu’aux Administrateurs de la BDEAC, des conseils d’experts sur les questions d’éthique, les dilemmes et les défis liés au travail, et d’éviter les conflits d’intérêts réels, perçus ou potentiels dans l’exécution de leurs tâches et attributions.

Désormais, le Comité d’Ethique et de Déontologie de la BDEAC constitue la pierre angulaire de la nouvelle culture éthique de la Banque basée sur les valeurs d’intégrité, en vertu desquelles ses activités sont menées dans un esprit d’ouverture et d’honnêteté, en vue de produire des résultats solides qui s’inscrivent dans la pérennité.

Laisser une reponse