lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
vendredi, avril 19, 2024
BÉNIN A L’INSTANT

Quand je venais ici, j’avais une idée mais la vérité a dépassé mon imagination’’, la vice-présidente du Bénin, Mariam Chabi Talata

1.33Kvues

Quand je venais ici, j’avais une idée mais la vérité a dépassé mon imagination’’, la vice-présidente du Bénin, Mariam Chabi Talata

En juin prochain, le Bénin accueille la 11ième Conférence des Grandes Chancelleries d’Afrique Francophone Subsaharienne et de France. En prélude à ce grand rendez-vous, la Vice- Présidente de la République, Chabi Mariam Talata, accompagnée d’une forte délégation, a foulé le sol de la GDIZ ce vendredi 1ier mars 2024, pour une visite de travail avec les responsables de la Zone. La délégation a eu droit à une visite guidée sur plusieurs sites déjà opérationnels dans la zone.

 D’abord la délégation conduite par la Vice- Présidente, Mariam CHabi Talata, a eu droit à une brillante présentation de la zone par les responsables. Ces derniers ont présenté de long en large toutes les activités qui se mènent déjà dans la zone et les industries qui sont en cours de construction dans la zone.

Létondji Béhéton, le directeur de la Société d’investissement et de promotion de l’industrie (SIPI) au cours de sa présentation est revenu sur les perspectives qu’offre la zone. On retient des annonces qu’il a faites que dans les dix prochaines années, le Bénin enregistrera grâce à la Gdiz une augmentation des exportations de 5 à 10 Milliards de dollars US.

 « Les activités de la zone industrielle de Glo-Djigbé auront également un impact positif sur le Produit Intérieur Brut du pays. Il passera de 4 à 7 Milliards de dollars US d’ici à 2030. La production manufacturière du Bénin connaîtra une augmentation de 500 % », a déclaré le patron de la SIPI.

 Ensuite la délégation a eu droit à une visite guidée par les responsables sur 4 différentes industries déjà opérationnelles dans la zone. Elle a visité l’unité intégrée de textiles qui a démarré sous peu ses activités dans la zone. Ces unités ultramodernes vont transformer 40 000 tonnes de fibres de coton. Il y aura au sein de celles-ci, de la filature, du tricotage, la teinture et la confection des vêtements. Après, elle s’est rendue dans l’usine textile spécialisée dans la fabrication des vêtements made in Bénin et l’usine de la fabrication du Kaju brut.

 A la fin de cette visite, la Vice-Présidente, Mariam Chabi Talata, s’est dit très satisfaite du travail qui se fait dans la zone. « J’avoue que nous avons été impressionnés par l’ampleur du travail qui se fait ici, la qualité de ce travail et l’impact de tout ce qui se fait au niveau de la population en générale et de la couche juvénile en particulier », a-t-elle laissée entendre.

« La GDIZ est un projet de développement qui à notre sens a été véritablement voulue par une forte volonté politique affichée, exprimée qui produit des effets », a fini par déclaré Chabi Mariam Talata.

 Elle a fini ses propos en remerciant tous les acteurs impliqués dans cette zone et qui contribuent à la réalisation de ce grand projet. Il faut rappeler que la 11ième Conférence des Grandes Chancelleries d’Afrique Francophone Subsaharienne et de France aura lieu au Bénin en juin prochain et les hôtes auront la possibilité de visiter la zone avec la Vice-Présidente.

Laisser une reponse