lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
mercredi, mai 29, 2024
SOCIETE

Crise alimentaire : Les Etats-Unis renforcent leur soutien à l’Ethiopie avec 154 millions de dollars d’aide supplémentaire

1.26Kvues

Crise alimentaire : Les Etats-Unis renforcent leur soutien à l’Ethiopie avec 154 millions de dollars d’aide supplémentaire

Les États-Unis ont annoncé de 154 millions de dollars d’aide humanitaire supplémentaire à l’Ethiopie, portant leur contribution totale à près de 243 millions de dollars depuis le début de l’année 2024. Cette nouvelle assistance vitale vise à répondre aux besoins urgents des populations touchées par le conflit, l’insécurité et les chocs climatiques dans le pays.

“La situation humanitaire en Éthiopie est profondément préoccupante”, a déclaré le Secrétaire d’État américain Antony J. Blinken. “Ce financement supplémentaire permettra à nos partenaires humanitaires de fournir une assistance essentielle à des millions de personnes dans le besoin, notamment de la nourriture, de l’eau, un abri, des soins médicaux et une protection.”

Cette nouvelle contribution américaine intervient alors que la crise humanitaire en Éthiopie continue de s’aggraver, affectant plus de 20 millions de personnes. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA), 3,2 milliards de dollars seront nécessaires cette année pour financer l’aide humanitaire d’urgence dans le pays.

L’aide américaine sera distribuée par des organisations humanitaires partenaires sur le terrain et permettra de fournir une assistance dans les domaines suivants :

  • Distribution de nourriture et de vivres pour lutter contre la faim et la malnutrition aiguës qui touchent des millions de personnes.
  • Approvisionnement en eau potable, en assainissement et en services d’hygiène pour prévenir la propagation des maladies.
  • Fourniture de soins médicaux d’urgence aux personnes blessées dans le conflit.
  • Protection des femmes et des enfants contre la violence et l’exploitation.
  • Aide au relogement et à la réinstallation des personnes déplacées par le conflit.

Les États-Unis exhortent toutes les parties au conflit à respecter le droit international humanitaire et à permettre un accès immédiat, complet, sûr et sans entrave aux organisations humanitaires pour qu’elles puissent fournir une assistance aux personnes dans le besoin. Ils réitèrent également leur appel à un règlement politique négocié à la crise.

Laisser une reponse