lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
jeudi, juillet 18, 2024
Economic Post

Les exportations du Togo vers la CEDEAO franchissent le cap des 53 milliards FCFA 

2.28Kvues

Les exportations du Togo vers la CEDEAO franchissent le cap des 53 milliards FCFA 

Les exportations du Togo vers les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont enregistré une performance remarquable au cours du premier trimestre de l’année 2024.

Selon les données publiées par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques (INSEED), ces exportations ont atteint une valeur totale de 52,968 milliards FCFA en mars 2024. Ce chiffre représente une hausse notable par rapport au premier trimestre de l’année 2023, témoignant de la vitalité et de la diversification croissantes de l’économie togolaise.

Focus sur les produits manufacturés

Les produits manufacturés constituent la principale catégorie d’exportations togolaises vers la CEDEAO, représentant près de 80% du total en mars 2024. Parmi ces produits, on retrouve notamment les raffinements de pétrole, les ciments, les produits chimiques et les matériaux de construction. Cette domination des produits manufacturés met en lumière la transformation structurelle en cours de l’économie togolaise, qui s’éloigne progressivement d’une dépendance excessive vis-à-vis des produits primaires.

Marchés en croissance et perspectives prometteuses

Les principaux marchés d’exportation du Togo au sein de la CEDEAO sont le Ghana, le Nigeria et le Bénin. Ces pays voisins absorbent à eux seuls plus de la moitié des exportations togolaises vers la région. Les perspectives d’évolution de ces échanges commerciaux restent prometteuses, stimulées par la mise en œuvre progressive du Tarif extérieur commun (TEC) et l’amélioration des infrastructures de transport régionales.

Vers une consolidation des acquis et une diversification accrue

Malgré cette performance encourageante, les autorités togolaises et les acteurs économiques du pays ont conscience qu’il reste encore des efforts à consentir pour consolider les acquis et tirer pleinement parti des opportunités offertes par le marché de la CEDEAO. Il s’agit notamment de poursuivre la diversification des produits exportés, de renforcer la compétitivité des entreprises locales et de lever les obstacles persistants au commerce intra-régional.

En conclusion, les exportations togolaises vers la CEDEAO affichent une dynamique prometteuse, avec une performance notable au cours du premier trimestre de l’année 2024. La poursuite des efforts de diversification, de renforcement des capacités des entreprises et d’amélioration de l’environnement des affaires devrait permettre au Togo de consolider sa position de partenaire économique de premier plan au sein de la sous-région ouest-africaine.

Laisser une reponse