lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
mercredi, mai 29, 2024
Economic Post

Les Etats de l’UMOA mobilisent 1591 milliards FCFA sur le marché financier au premier trimestre 2024

1.37Kvues

Les Etats de l’UMOA mobilisent 1591 milliards FCFA sur le marché financier au premier trimestre 2024

Les Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), à l’exception du Niger, ont enregistré une performance notable sur le marché financier régional au cours du premier trimestre de l’année 2024. En effet, selon les données publiées par UMOA-Titres dans sa revue Statistiques du marché des titres publics, ces pays ont réussi à lever un montant cumulé de 1 591 milliards de FCFA (environ 2,545 milliards de dollars).

Ces émissions obligataires, sous diverses formes (bons du Trésor, obligations de développement, etc.), ont permis aux Etats de financer leurs besoins en ressources pour soutenir leurs programmes de développement économique et social. Cette performance positive s’inscrit dans un contexte marqué par une embellie économique graduelle dans la zone UMOA, stimulée par la hausse des prix des produits d’exportation et la dynamique de la demande intérieure.

Parmi les pays de l’UMOA, la Côte d’Ivoire s’est distinguée comme le plus gros émetteur sur le marché financier régional au premier trimestre 2024, avec un montant mobilisé de 732 milliards de FCFA. Le Sénégal suit avec 439 milliards de FCFA, tandis que le Bénin a levé 200 milliards de FCFA. Les trois autres Etats, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Togo, ont quant à eux mobilisé respectivement 110 milliards, 60 milliards et 50 milliards de FCFA.

Cette mobilisation importante de ressources démontre la confiance des investisseurs dans la solidité économique et financière des pays de l’UMOA. Elle devrait contribuer à soutenir la croissance économique et à promouvoir le développement des infrastructures dans la région.

Laisser une reponse