lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
jeudi, juillet 18, 2024
ECONOMIE

Ghana : la banque centrale maintient son principal taux directeur à 30%

1.77Kvues

Ghana : la banque centrale maintient son principal taux directeur à 30%


La banque centrale du Ghana a maintenu lundi son principal taux d’intérêt à 30,00 %, comme le prévoyait un sondage d’analystes réalisé par Reuters, en invoquant la baisse de l’inflation, la stabilisation du taux de change et une croissance économique relativement forte.

Le producteur de cacao, d’or et de pétrole d’Afrique de l’Ouest est aux prises avec sa pire crise économique depuis une génération, caractérisée par une inflation à deux chiffres et une dette publique galopante.

La capitale Accra a été touchée par plusieurs jours de manifestations antigouvernementales motivées par la colère suscitée par les difficultés économiques.

Le gouvernement a obtenu du Fonds monétaire international un programme d’aide de 3 milliards de dollars, sous réserve d’une restructuration de la dette.

“Le dosage des politiques dans le cadre de la facilité de crédit étendue de trois ans du FMI commence à donner des résultats. L’activité économique rebondit fortement. Le taux de change se stabilise. L’inflation diminue et le niveau des réserves de change s’est amélioré”, a déclaré le gouverneur de la Banque du Ghana, Ernest Addison.

“Une amélioration durable de ces indicateurs devrait permettre de rétablir les revenus réels et le pouvoir d’achat”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, ajoutant que la banque centrale s’attendait à une poursuite de la désinflation, mais qu’elle était prête à intervenir si cela ne se produisait pas.

En août, l’inflation ghanéenne a ralenti à 40,1 % en glissement annuel, contre 43,1 % le mois précédent, mais elle est restée bien au-dessus de la fourchette cible de 6 % à 10 % de la banque centrale.

La majorité des analystes interrogés par Reuters ont déclaré que la Banque du Ghana maintiendrait ses taux d’intérêt lundi, après avoir augmenté ses taux de 1 650 points de base au cours des deux dernières années.

Lors de sa dernière décision en juillet, la banque a augmenté le taux d’intérêt principal de 50 points de base afin d’éviter que la tendance à la désinflation ne s’éloigne de la réalité.

Laisser une reponse