lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
vendredi, avril 19, 2024
BÉNIN A L’INSTANT

Bénin: La SIPI-Benin SA fait don de 3100 kits scolaires aux écoles de zè

1.53Kvues
Bénin: La SIPI-Benin SA fait don de 3100 kits scolaires aux écoles de zè
    
Ce jeudi 02 novembre, la SIPI-Benin SA a procédé à la 3e édition de remise de don de fournitures scolaires au Ceg Tangbo, Epp Ananvié, Agbodjèdo, Djitin-aga et Houézè dans la commune de zè.  La cérémonie a eu lieu à l’école primaire publique de Houézè en présence du directeur général de la Société d’Investissement et de Promotion de l’industrie (SIPI-Benin SA), Létondji Beheton, des autorités locales, des acteurs du secteur de l’éducation et de plusieurs parents d’élèves.
Plus de 3100 kits scolaires composés de sacs, cahiers, ardoises, stylos, crayons d’une valeur totale de 12 millions de FCFA ont été offerts par la SIPI-Benin SA et ses partenaires au Ceg Tangbo, Epp Ananvié, Agbodjèdo, Djitin-aga et Houézè. << Cette action est le reflet de notre engagement indéfectible envers l’éducation de nos enfants>>, a fait savoir Létondji Beheton.  Devenu une coutume depuis 2021, il s’agissait de la 3e édition de remise de don de kits scolaires aux apprenants de la commune de zè. Pour les récipiendaires, c’est toujours un honneur et une joie immense de voir que la SIPI-Benin SA se souvient d’eux et n’est pas insensible à leur difficulté. Ils n’ont pas manqué d’exprimer leur gratitude à leur donateur tout promettant d’en faire un très bon usage.
Par ailleurs, le personnel enseignant et le représentant du maire de la commune qui se sont dit très heureux et reconnaissants des dons ont profité de l’occasion pour faire des doléances à l’endroit des responsables de la SIPI-Benin SA. Ils ont surtout exprimé le vœu de réhabilitation d’un module de classe complètement détérioré.
Didier Anagonou, chef d’arrondissement de Tango à quant à lui mis un accent sur la situation à laquelle sont confrontés les apprenants de l’école primaire publique de Djitin-aga. En effet, cette école qui a récemment vu le jour ne dispose que d’un module de classe pour quatre groupes pédagogiques.  Sortant du cadre éducatif, il a également sollicité l’aide des responsables de la SIPI en ce qui concerne l’aspect des pistes secondaires de la ville qui sont carrément impraticables. <<Nos pistes ne sont pas praticables. Améliorer leur état serait un soulagement>>, a fait remarquer Didier Anagonou.
Létondji Beheton, rassure avoir pris bonne note de toutes ces doléances et promet de voir avec ses partenaires dans quelle mesure aider.
 

Laisser une reponse