lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
dimanche, juin 16, 2024
BÉNIN A L’INSTANTECONOMIEINTERNATIONALPOLITIQUESOCIETE

RDC : le FMI projette à 4,3% la croissance du PIB en 2022

FMI
2.43Kvues

RDC : le FMI projette à 4,3% la croissance du PIB en 2022

Une équipe du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Pritha Mitra, chef de mission pour la République du Congo, a mené une mission virtuelle avec les autorités congolaises du 31 mars au 18 avril 2022, pour discuter de la première revue de l’accord triennal pour la République du Congo dans le cadre de la facilité élargie de crédit.
Il ressort des conclusions que la reprise économique en RDC s’accélère mais reste fragile dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et des conséquences mondiales de la guerre en Ukraine. La croissance du PIB réel devrait se renforcer à 4,3 % en 2022, tirée par l’amélioration de la production pétrolière et l’élan de l’agriculture et l’exploitation minière, ainsi que la poursuite du déploiement des vaccins et le paiement des arriérés intérieurs, ces derniers contribuant à la réduction des prêts non performants et à la stabilité du secteur financier.
Une activité économique plus vigoureuse est freinée par la hausse de l’inflation, projetée à 3,5 %, alors que l’alimentation et le pétrole mondiaux les prix augmentent en raison de la guerre en Ukraine.Les prix élevés du pétrole, s’ils se maintiennent, profiteront à l’économie, mais de grandes incertitudes pèsent sur les projections des prix du pétrole.
La performance dans le cadre du programme a été bonne. Tous les critères de réalisation quantitatifs pour fin février 2022 ont été respectés.
Le repère structurel pour fin mars 2022 lié à la nouvelle stratégie et au plan d’action à moyen terme de la gestion des finances publiques (GFP) a été respecté. autre repère structurel n’a pas été respecté mais ses éléments les plus significatifs ont été mis en œuvre dans les délais.
Précisément, la nouvelle loi anti-corruption a été adoptée par le Parlement en février et ratifiée en mars. Le décret d’accompagnement sur les règles et procédures en matière de conflits d’intérêts a été retardé et est en cours d’élaboration. développé avec le soutien de l’assistance technique du FMI.

Laisser une reponse