BÉNIN A L’INSTANTECONOMIE

Port de Cotonou : la Société Béninoise des Manutentions Portuaires, SOBEMAP dissoute

1.54Kvues

 Port de Cotonou : la Société Béninoise des Manutentions Portuaires, SOBEMAP dissoute

Réuni en conseil des ministres ce mercredi 30 novembre, le gouvernement a pris plusieurs décisions dont la création d’une nouvelle société de manutention au port de Cotonou.

En effet, explique le conseil des ministres, la modernisation en cours du port de Cotonou conduit à la réorganisation des activités portuaires autour de trois principaux terminaux, à savoir : un terminal polyvalent, un terminal à conteneur et un terminal vraquier en construction.

Un tel contexte appelle davantage de professionnalisme et de spécialisation des acteurs, puis nécessite la mobilisation d’importants moyens financiers par les manutentionnaires.

C’est pourquoi, le Gouvernement a fait l’option de créer une nouvelle société de manutention pour la gestion du terminal polyvalent et du terminal vraquier. Celle-ci sera d’économie mixte avec son capital porté par l’Etat et un partenaire stratégique de référence internationale.

Ce choix présente le double avantage de faire profiter au port de l’expertise du partenaire stratégique, de son réseau d’armement qui induira l’accroissement du trafic portuaire et de sa capacité à mobiliser les financements nécessaires à l’acquisition d’équipements modernes de manutention.

Cette nouvelle société prendra donc le relais de la Société Béninoise des Manutentions Portuaires (SOBEMAP) dont le faible niveau de compétitivité s’explique notamment par son statut d’entreprise publique qui ne facilite pas la flexibilité et l’adaptation aux exigences du commerce maritime international. En cause aussi, sa trop faible capacité d’investissement qui ne lui permet pas d’adapter ses équipements aux besoins de l’industrie maritime en perpétuelle mutation ainsi que la structure de ses charges d’exploitation.

Laisser une reponse

Résoudre : *
4 − 2 =