lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
dimanche, juin 16, 2024
Economic Post

Nigeria : La croissance du secteur pétrolier stagne à 5,7 % au premier trimestre 2024

1.29Kvues

Nigeria : La croissance du secteur pétrolier stagne à 5,7 % au premier trimestre 2024

Le moteur économique du Nigeria s’essouffle alors que la croissance du secteur pétrolier, une composante essentielle du PIB du pays, a fortement ralenti au premier trimestre 2024.

Le Bureau nigérian des statistiques a signalé un ralentissement significatif de la croissance du PIB pétrolier, chutant à 5,7% contre un solide 12,1% au trimestre précédent.

Ce déclin suscite des inquiétudes quant aux perspectives économiques du pays, compte tenu de sa forte dépendance aux revenus pétroliers.

L’économie du Nigeria est fortement dépendante du pétrole, les revenus pétroliers contribuant à environ deux tiers des revenus du gouvernement et à hauteur de 90 % de ses devises étrangères.

La croissance atone du secteur pétrolier reflète les défis persistants qui affligent l’industrie. Un examen plus attentif des données révèle que le PIB du pétrole brut est passé de 6,41 % au dernier trimestre 2023 à 5,70 % au premier trimestre 2024.

Malgré le déclin de la croissance, la production pétrolière quotidienne moyenne du Nigeria est restée relativement stable à 1,57 million de barils par jour (b/j) au premier trimestre 2024.

Cela représente une légère augmentation par rapport aux moyennes de production quotidienne de 1,51 million de b/j et de 1,55 million de b/j au cours des trimestres correspondants de 2023.

Toutefois, des inquiétudes subsistent quant aux inefficacités et à la corruption potentielle au sein du secteur pétrolier. Le sénateur Seriake Dickson, une voix éminente à l’Assemblée nationale, a récemment critiqué ces questions sur les chaînes de télévision.

Laisser une reponse