lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
jeudi, juillet 18, 2024
BÉNIN A L’INSTANT

Le Bénin reçoit un coup de pouce de plus de 25 milliards FCFA du FMI pour sa solide performance économique

2.35Kvues

Le Bénin reçoit un coup de pouce de plus de 25 milliards FCFA du FMI pour sa solide performance économique

Le Fonds monétaire international (FMI) salue la résilience de l’économie béninoise face aux chocs externes et lui accorde un nouveau financement de 31,2 millions de DTS (environ 41 millions de dollars, soit plus de 25 milliards de FCFA) au titre du Mécanisme élargi de crédit (MEDC) et de la Facilité élargie de crédit (FEC). Ce décaissement porte le total des fonds décaissés dans le cadre du programme MEDC/FEC à 400,2 millions de DTS (environ 526 millions de dollars) et constitue une reconnaissance majeure des progrès accomplis par le Bénin dans la gestion de son économie.

Une économie résistante face aux tempêtes

L’approbation de ce nouveau décaissement par le Conseil d’administration du FMI met en lumière la robustesse de l’économie béninoise, qui a su s’adapter aux chocs exogènes, notamment la pandémie de COVID-19. Cette résilience s’explique par la gestion macroéconomique prudente des autorités et la constitution de marges budgétaires avant la crise.

Cap sur une croissance prometteuse

Les perspectives économiques pour le Bénin demeurent favorables, avec une croissance projetée de 6,4% pour 2023 et une tendance haussière attendue dans les années à venir. Cette croissance est alimentée par les investissements du gouvernement dans les infrastructures, le développement de la zone économique spéciale et le dynamisme du secteur privé.

Priorité aux réformes structurelles et à l’inclusion sociale

Le FMI salue l’engagement des autorités béninoises en faveur des réformes structurelles, notamment dans le secteur de l’éducation. Ces réformes visent à préparer une main-d’œuvre qualifiée pour répondre aux besoins d’une économie en pleine transformation et à stimuler une croissance durable et inclusive.

L’institution de Bretton Woods souligne également l’importance de poursuivre la mobilisation des recettes intérieures pour financer les besoins de développement croissants du Bénin, en particulier dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la protection sociale. La mise en œuvre effective du Registre social unique (RSU) est considérée comme un outil essentiel pour améliorer le ciblage des programmes d’assistance sociale et soutenir les ménages les plus vulnérables.

Gestion prudente des finances publiques et stabilité macroéconomique

Le FMI félicite le Bénin pour sa gestion saine des finances publiques, qui a contribué à améliorer l’accès aux services publics de base et à réduire le taux de pauvreté au niveau national.
L’institution encourage le maintien d’une discipline budgétaire et d’une collecte efficace des recettes fiscales pour atteindre l’objectif de convergence vers la norme communautaire de déficit budgétaire global de 3% du PIB de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) d’ici 2025.

Renforcement de l’État de droit et lutte contre la corruption

Le FMI souligne l’importance de poursuivre les réformes visant à renforcer l’État de droit et les dispositifs de lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Ces réformes sont essentielles pour créer un environnement propice à une croissance inclusive tirée par le secteur privé.

Vigilance face aux risques et planification d’urgence

Compte tenu des incertitudes mondiales et des perturbations géo-économiques et sécuritaires régionales, le FMI recommande aux autorités béninoises de maintenir une certaine flexibilité dans l’exécution du budget et de prioriser les dépenses d’investissement public en cas de matérialisation de chocs.
L’établissement d’un plan d’urgence est également préconisé pour atténuer les effets potentiels de ces chocs.

Un avenir prometteur pour le Bénin

La quatrième revue du programme économique du Bénin avec le FMI est un succès retentissant qui confirme la solidité de l’économie béninoise et ses perspectives prometteuses. Le nouveau décaissement de plus de 25 milliards de FCFA témoigne de l’engagement du FMI à soutenir le Bénin dans ses efforts de développement durable et inclusif.

La poursuite des réformes structurelles, la gestion prudente des finances publiques, la mobilisation des recettes intérieures et la lutte contre la corruption restent des éléments clés pour consolider les acquis et propulser le Bénin vers une croissance encore plus forte et inclusive.

Laisser une reponse