ECONOMIE

Le Bénin, premier parmi 76 pays éligibles de l’IDA en ùmatière de transparence de la gestion de la dette publique

Le Bénin, premier parmi 76 pays éligibles de l’IDA en ùmatière de transparence de la gestion de la dette publique

4.52Kvues

Sur la base du classement basé sur l’évaluation de la transparence en matière de gestion de la dette publique faite par la Banque Mondiale, le Bénin est le premier parmi les 76 pays éligibles aux financements de l’Agence Internationale de Développement (IDA) du groupe de la Banque Mondiale.
Encore de bonne nouvelle pour les finances publiques. Le Bénin est le meilleur gestionnaire de la dette publique en 2019. Une fois encore cité comme exemple pour la qualité de sa gestion de la dette, un communiqué du ministère de l’économie et des finances datant du 11 août 2020, annonce porte l’information au public. « Au cours du deuxième trimestre 2020, la Banque Mondiale a mis à jour sa plateforme de suivi de la transparence en matière de gestion de la dette et consacre le Bénin comme premier parmi les 76 pays éligibles aux financements de l’Agence Internationale de Développement IDA du groupe de la Banque Mondiale ».
Un résultat enregistré grâce aux nombreuses réformes du président Patrice Talon. Le Chef de l’Etat s’est engagé pour une meilleure gestion de la dette publique. Un engagement qui s’est traduit par « l’amélioration continue des pratiques de production et de diffusion, à bonne date des données sur la dette publique, reconnue dans le cadre de l’évaluation sur la transparence de la gestion de la dette publique par la Banque Mondiale ».
L’évaluation de la transparence de la gestion de la dette publique, actualisée sur une base semestrielle couvre trois grandes dimensions telles que : pratiques de diffusion des statistiques sur la dette publique ; publication des principaux documents relatifs à la gestion de la dette et identification des risques budgétaires découlant des passifs contingents.
Ces 3 dimensions se déclinent en 9 indicateurs à savoir : accessibilité des données ; instruments de la dette ; champ de couverture de la dette ; accessibilité de l’information sur les nouveaux engagements ; périodicité de publication des données ; calendrier de publication des données. Les autres indicateurs sont : publication d’une stratégie d’endettement ; disponibilité d’un plan d’annuel d’endettement et disponibilité d’information sur les passifs contingents.
« Notre pays s’est vu octroyé la note ‘’maximale’’ pour 7 des 9 indicateurs », informe le ministère de l’Economie et des Finances.
Il s’agit d’une « nouvelle distinction qui couronne les efforts du Bénin pour maintenir et renforcer les bonnes pratiques et standards internationaux dans tous les domaines de la gestion publique et plus particulièrement en matière de gestion de la dette publique ».
Ce progrès du Bénin, confirme aussi « les conclusions du FMI qui a salué la bonne gestion de la dette publique par le Bénin lors des 6 revues du programme triennal 2017-2020 au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC) ».

Laisser une reponse

Résoudre : *
21 ⁄ 3 =