lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
mercredi, mai 29, 2024
ECONOMIEINTERNATIONAL

La banque des BRICS s’engage à injecter 5 milliards de dollars de prêts en 2024

1.57Kvues

La banque des BRICS s’engage à injecter 5 milliards de dollars de prêts en 2024

Le vice-président de la NDB, Zhou Qiangwu, a annoncé ce mardi 26 mars, lors d’un forum à Boao en Chine, que l’institution prévoit d’octroyer 5 milliards de dollars de prêts en 2024. Cette initiative vise à soutenir les pays membres du groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ainsi que d’autres économies émergentes et en développement.

Créée en 2015 pour contrer l’hégémonie du FMI et de la Banque mondiale, la Banque de développement des BRICS (NDB) entend injecter 5 milliards de dollars en 2024 après une baisse d’activité liée à la pandémie du Covid 19. « Malgré les difficultés rencontrées durant l’épidémie, nous avons démontré notre capacité à surmonter les obstacles et à poursuivre notre mission » a déclaré Zhou Qiangwu lors d’un forum sur l’intégration asiatique qui se tient dans la ville chinoise de Boao.
Basée à Shanghai, la NDB a pour mission de financer des infrastructures et des projets de développement dans ses pays membres et au-delà. Sa création s’inscrit dans un contexte de contestation de l’architecture financière mondiale actuelle, dominée par le FMI et la Banque mondiale.

Une alternative aux institutions de Bretton Woods

Les BRICS, qui représentent plus de 40% de la population mondiale et 26% du PIB mondial, critiquent l’incapacité du FMI et de la Banque mondiale à refléter leur poids croissant dans l’économie mondiale. La NDB se veut donc une alternative à ces institutions, en offrant des financements plus équitables et adaptés aux besoins des pays émergents.
En janvier 2024, cinq nouveaux pays – l’Arabie saoudite, l’Iran, l’Égypte, les Émirats arabes unis et l’Éthiopie – ont rejoint le groupe BRICS, renforçant son influence et sa position sur la scène internationale.

Laisser une reponse