lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
dimanche, mars 3, 2024
MANAGER DU MOISPOLITIQUE

Fifi Masuka Saini, Gouverneur de la Province du Lualaba Femme de conquête et prodigieuse !

1.56Kvues

Fifi Masuka Saini, Gouverneur de la Province du Lualaba, Femme de conquête et prodigieuse !

Personnalité politique très introduite dans le sérail politique congolais, Fifi Masuka Saini Député Nationale depuis 17 ans, élue de la ville de Lubumbashi en 2006 et 2011 puis élue de Kolwezi/Lualaba en 2018, est depuis 2016 Vice-gouverneur de Lualaba, depuis 7 ans, une Province minière qui regorge la moitié de la réserve mondiale du Kobalte dont elle assure désormais les fonctions de gouverneur. Cette épouse et mère de quatre enfants est une femme exceptionnelle et dont les œuvres la précèdent…

Par Yêdafou KOUCHÉMIN

Un bienheureux challenge est de se faire un nom en République Démocratique du Congo, pays le vaste de l’Afrique. Dans la sérail politique, où le combat pour l’honneur est âprement disputé, le succès est une part réservée aux plus méritants, mieux, aux plus résilients. C’est le cas de Fifi Masuka Saini, une femme qui a pris beaucoup de coups, mais qui sait parfois en donner !

Fifi Masuka Saini reste coriace et tenace même dans des situations inconfortables. Déjà, son succès en 2006, en étant l’unique femme, aux élections législatives de 2011 frappe fort et surprend.

Élue à la fois députée nationale et provinciale de la ville de Kolwezi en décembre 2018, aujourd’hui Gouverneur de la province du Lualaba, premier producteur au monde du cobalt, Fifi Masuka Saini met un accent particulier sur la vie paysanne où hommes et femmes travaillent gaiement pour nourrir les familles.

De l’entrepreneuriat au management en passant par la politique, cette mère de quatre enfants a développé une culture de la gagne grâce à une vie de sacrifice et une foi chrétienne active.

Personnalité publique à succès !

C’est avec le Mouvement de Libération du Congo (MLC) que Fifi Masuka Saini fît ses premiers pas en politique, d’abord comme militante avant de prendre de l’ampleur. Commerçante de premier rang et un des plus grands chefs d’entreprises du Katanga, cette figure de proue, une étoile montante de cette très importante province, devient de plus en plus puissante. Sa renommée dépasse les frontières de son Lualaba natal et le MLC s’en aperçoit inéluctablement.

En plus de ses multiples occupations de manager, commerçante et de mère de famille, elle devient la présidente fédérale du MLC Katanga. Elle organise le parti et étend son champ d’action dans la province minière. Cela se vérifie à la publication des résultats des élections présidentielle et législatives de 2006.

Fifi Masuka Saini remporte haut la main les élections législatives dans la ville de Lubumbashi. Elle quitte donc le Katanga pour s’installer à Kinshasa pour siéger à de l’Assemblée nationale en vue d’y défendre son mandat de députée nationale.

Prodigieuse avec le FIDEC

A la tonitruante Assemblée Nationale de 2006, Fifi Masuka Saini est une voix qui se fait entendre aux côtés de plus grands orateurs de son parti. Sans complexe et pour mieux faire ses preuves, l’élue du peuple est désignée parmi les membres de la Commission Environnement, ressources naturelles et forêts comme Présidente de la sous-commission Mines et hydrocarbures.

En 2010, soit une année avant l’organisation du prochain cycle électoral, Fifi Masuka Saini quitte le navire MLC. Contrairement à la plupart des politiques congolais qui rejoignent directement les rangs des adversaires d’hier quand ils quittent leurs partis respectifs, le prodige reste convaincu par ses propres idéaux politiques et sociaux.

Indépendante dans ses réflexions politiques, elle crée, le 10 octobre 2010, son propre parti politique : le Front des Indépendants pour la Démocratie Chrétienne (FIDEC). C’est sous ce label qu’elle se présente aux législatives périlleuses de 2011 qui ont éjecté près de 400 députés de la législature précédente.

Dans la province du Katanga, Fifi Masuka Saini est un nom confortablement installé et elle ne le doit à aucun parti Politique sinon à ses propres efforts.

Pour la deuxième fois de suite, elle obtient un siège de sa circonscription de Lubumbashi pour l’Assemblée Nationale dont elle est l’unique femme sur les 13 élus. C’est au cours de cette nouvelle législature que des réflexions muries vont conduire Fifi Masuka Saini à poser ses valises à la Majorité Présidentielle de Joseph Kabila Kabange.

Elle joue un rôle catalyseur dans l’éducation à une citoyenneté responsable, dans la consolidation de la jeune démocratie en prônant la tolérance, la non-violence, le travail et la paix qui ne peuvent aller sans justice ni dialogue permanent.

Sur Ordonnance présidentielle, Fifi Masuka Saini est nommée, en octobre 2015,  Commissaire Spécial Adjoint de la Province du Lualaba en charge de l’ECOFIN. Après l’élection des Gouverneurs au mois de mars 2015, elle sera élue Vice-Gouverneur de la Province du Lualaba en 2016.

Engagé pour la réélection de Félix Tshisekedi

La République démocratique du Congo (RDC) connaît actuellement un regain d’activité politique à l’approche des élections générales prévues le 20 décembre. Chaque jour qui passe, les partis politiques et les coalitions élaborent des stratégies pour affirmer leurs opinions et promouvoir leurs programmes afin de séduire l’électorat.

Au milieu de cette ferveur politique, Fifi Masuka Saini, gouverneure de la province de Lualaba, a occupé le devant de la scène en lançant sa plateforme politique et électorale, qui porte son nom.

Dans un discours très engagé devant la foule, Fifi Masuka Saini a exprimé le soutien indéfectible de sa plateforme à la réélection du président de la République, Félix Tshisekedi. “Impressionnée” par le leadership du chef de l’État, elle a salué ses réalisations, mettant en avant son dévouement remarquable et son engagement inébranlable en faveur du développement du Congo.

Exhortant le peuple congolais à renouveler sa confiance envers le président Tshisekedi à travers un deuxième mandat, Fifi Masuka Saini a souligné l’importance vitale de la continuité et de la stabilité pour favoriser de nouveaux progrès pour le pays.

La coalition politique et électorale de Fifi Masuka Saini réunit trois regroupements politiques : Alliance 24 (A24), Alliance des Nationalistes (AN) et Alliance 25 (A25). La convergence de ces forces politiques met en évidence une vision partagée et des valeurs communes qui les unissent autour d’un objectif collectif : la réélection du président Félix Tshisekedi.

Au cours de cette activité, les candidats de ces différents regroupements politiques ont été présentés par le professeur Noël Botakile, coordonnateur de cette plateforme politique et électorale dénommée « Fifi Masuka ». Cette présentation publique marque une étape clé dans leur quête de remporter les élections à tous les niveaux.

Fifi Masuka Saini en bref

Fifi Masuka Saini, mère de enfants 4 enfants, est née le 10 mars 1967 dans la province du Katanga, actuellement Haut-Katanga, en république démocratique du Congo. Diplômée de l’université de Lubumbashi (UNILU), elle a une carrière professionnelle très diversifiée. Chef d’entreprise, Expert-comptable, Expert en mines, Représentante de H&H Metals Corporation et Metallica Commoditées Corporation USA en RDC, Administrateur des établissements YACHECAIN. Elle est cofondatrice de la société BM-Metals Corporation, spécialisée dans les domaines miniers et de construction, mais aussi Présidente de l’ONG “Marie Secours des Pauvres”.

Laisser une reponse