lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
mercredi, mai 29, 2024
ECONOMIEINTERNATIONAL

Congo : La Banque mondiale injecte 463,5 milliards de Fcfa pour stimuler l’économie

1.65Kvues

Congo : La Banque mondiale injecte 463,5 milliards de Fcfa pour stimuler l’économie

La Banque mondiale a annoncé l’octroi d’un financement de 766 millions USD, soit environ 463,5 milliards de Fcfa, à la République du Congo pour soutenir douze projets de développement. Cette enveloppe s’inscrit dans le cadre du partenariat entre les deux parties pour la période 2020-2025 et vise principalement à renforcer la gestion économique du pays.

Si les détails des projets n’ont pas été précisés, la Banque mondiale a indiqué que sept d’entre eux sont des projets nationaux en lien avec les priorités du Plan national de développement (PND) 2022-2026. Ce plan, axé sur l’économie, met l’accent sur l’agriculture, le numérique, le tourisme, l’immobilier, l’industrie et les Zones économiques spéciales (ZES). Il vise à mettre en place un nouveau cadre de coordination pour le financement des projets d’investissements publics, afin d’améliorer la gestion des dépenses et la réalisation des projets.

Améliorer le climat des affaires et le capital humain

Les projets financés par la Banque mondiale visent à améliorer l’environnement des affaires pour le secteur privé, à renforcer le capital humain en insistant sur l’inclusion sociale et la croissance durable, à développer l’agriculture et à renforcer la protection sociale. Ils cherchent également à améliorer les compétences et les capacités des individus dans des secteurs clés tels que l’éducation, la santé, la formation pour l’employabilité, l’environnement et les infrastructures afin de stimuler le développement social et la croissance économique du pays.

La ministre congolaise du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, a déclaré que “l’économie congolaise a enregistré une croissance de 2% en 2023 et devrait atteindre 4,9% cette année [2024], grâce à la reprise du secteur pétrolier… le secteur non pétrolier affiche également des performances solides, avec un PIB de 3,4% en 2023 et une prévision de 5% en 2024”.

Un portefeuille en hausse de 34,5%

En 2023, le portefeuille de la Banque mondiale au Congo s’élevait à près de 570 millions USD, environ 344,5 milliards Fcfa avec huit projets exécutés sur un total de seize soumis. Le nouveau financement accordé représente donc une augmentation de 34,5% par rapport à l’année précédente.

En conclusion, l’injection de 463,5 milliards de Fcfa par la Banque mondiale dans l’économie congolaise est une initiative bienvenue qui devrait contribuer à la croissance économique du pays, à la diversification de ses sources de revenus et à l’amélioration du bien-être de sa population.

Laisser une reponse