BÉNIN A L’INSTANTENQUÊTEINTERNATIONAL

Bénin : Ouverture du 6è séminaire régional sur le VIH pédiatrique en Afrique de l’Ouest et du Centre

1.26Kvues

Bénin : Ouverture du 6è séminaire régional sur le VIH pédiatrique en Afrique de l’Ouest et du Centre

 

Les travaux du 6è séminaire régional sur le VIH pédiatrique en Afrique de l’Ouest et du Centre ont démarré ce mercredi 21 septembre au Novotel à Cotonou.
Organisé par le Réseau EVA (Enfants & VIH en Afrique), ce séminaire vise à accroitre le dépistage, le traitement et la qualité de vie des enfants vivants avec le VIH et connaît la participation de 13 pays d’Afrique Francophone de l’ouest et du centre (Benin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Côte d’Ivoire, République centrafricaine, Mali, Niger, Tchad,Togo, Sénégal et la Guinée), la France. Des organisation à base communautaire, des programmes nationaux de lutte contre le SIDA, des partenaires techniques régionaux y prennent part également.

Dans son mot de bienvenue, le président du comité d’organisation a fait la genèse du Réseau EVA, qui a vu le jour en 2010. Gérès Ahognon, Directeur exécutif du Réseau a présenté les attentes et les grands axes du séminaire. Mariam Sylla, présidente du conseil d’administration du Réseau EVA a tenu à remercier les autorités béninoises pour leurs accompagnements constants. Elle a également remercié les participants pour avoir accepté de prendre part à la présente édition.

 

Procédant à l’ouverture des travaux, Dr Imorou Bah-Chabi, Secrétaire général du ministère de la santé, représentant le ministre Benjamin Hounkpatin, a déclaré que le séminaire revêt une importance capitale et intervient à un moment où le dernier rapport mondial actualisé de l’ONUSIDA sur le VIH/SIDA 2022 dénommé “En danger” dépeint l’Afrique de l’ouest et le centre comme des régions où la situation du VIH reste critique.

Certes des efforts ont été fournis avec des résultats encourageants mais la pandémie de la COVID 19 a mis à rude épreuve les systèmes sanitaires des pays en 2020 et 2021 avec pour corolaire, une stagnation du nombre de personnes sous traitement contre le VIH.

C’est pourquoi, le représentant du ministre de la santé reste confiant que ce séminaire qui s’étend sur trois jours, permettra d’approfondir le diagnostic et proposer des solutions efficientes pour infléchir la tendance actuelle.

A propos du Réseau EVA

Le Réseau pédiatrique EVA est né en 2010. Il est structuré administrativement en association de droit sénégalais depuis 2014. Il regroupe les soignants de 16 des plus importants centres de pédiatrie dans 12 pays d’Afrique francophone. Le réseau est en partenariat étroit avec 3 centres
pédiatriques parisiens (Hôpital Necker enfants malades, Hôpital Robert Debré, Hôpital Armand Trousseau). Tous les pédiatres du Réseau sont impliqués de longue date dans la prise en charge
des enfants infectés par le VIH.


Les principales activités du Réseau incluent La formation/renforcement des capacités des acteurs impliqués dans les soins et l’accompagnement des enfants et adolescents vivant avec le VIH, le plaidoyer au niveau des pays et au niveau régional pour une meilleure prise en compte du VIH pédiatrique, y compris les adolescents dans les plans stratégiques nationaux, la mobilisation de financements domestiques et les questions de formulations pédiatriques des antirétroviraux (ARV) ;  les études d’évaluations/ recherche opérationnelle en vue documenter les pratiques et mieux comprendre les observations et en faire des recommandations pratiques (guides pratiques, algorithmes…) à l’usage des praticiens de la sous-région). Des activités communautaires d’éducation thérapeutique à l’intention des mères/personnes en charge des enfants en bas âge et des groupes d’auto-soutien pour les adolescents.
Ce séminaire fait partie des activités de renforcement de capacité.

 

 

 

Laisser une reponse

Résoudre : *
4 ⁄ 1 =