lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
dimanche, mars 3, 2024
BÉNIN A L’INSTANTECONOMIE

Bénin : légère hausse de l’indice harmonisé des prix à la consommation du mois d’octobre 2023

1.46Kvues

Bénin : légère hausse de l’indice harmonisé des prix à la consommation du mois d’octobre 2023

L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois d’octobre 2023 a enregistré une hausse pour ressortir à 108,4 contre 107,5 un mois plus tôt, soit une appréciation de +0,8%, a indiqué l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INStaD) dans un récent bulletin.

La hausse mensuelle de l’indice est essentiellement imputable à l’augmentation des prix des biens de la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+2,2%) et « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » (+0,5%). Les principaux groupes de biens dont les prix ont contribué à cette hausse sont :

« Légumes frais en fruits ou racine » (+20,0%), en lien principalement avec la fin de la saison de la tomate fraîche et de la rareté de l’oignon rond frais importé du Niger ;

« Poissons et autres produits séchés et fumés » (+4,3%), en raison de la saison des pluies ;

« Combustibles solides » (+2,4%), liée à la diminution de l’offre du charbon de bois et du bois de chauffe en période pluvieuse.

Les évolutions observées ont été modérées par le repli observé au niveau des :

« Céréales non transformées » (-0,4%), à cause de l’amélioration de l’offre du maïs en grains séchés dans les marchés ;
« Carburants et lubrifiants » (-0,2%), en lien avec la baisse des prix de l’essence kpayo.

IHPC en glissement semestriel

En comparaison à avril 2023, les prix ont baissé de -0,9% avec une forte contribution des « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-2,4%).
IHPC en glissement annuel
Par rapport au même mois de l’année dernière, la variation de l’IHPC est ressortie à -1,1% contre +1,5% un mois plus tôt. La fonction ayant contribué à cette variation à la baisse est les « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-3,1%).

Prix moyens de quelques produits de première nécessité

A Cotonou, le kg du maïs séché, selon le bulletin de l’INStaD, a été vendu à 242f, 247f à Porto-Novo, 257f à Parakou, 197f à Bohicon et 235f à Lokossa.

Le kg du riz long grain a été cédé à 550f dans la métropole Cotonou, 511f dans la capitale Porto-Novo, 649f dans la cité des Koburu Parakou, 495f à Bohicon et 564f à Lokossa.

Le kg du Gari 2è qualité a été vendu à 301f, 305f, 411f, 204f et 279f respectivement à Cotonou, Porto-Novo, Parakou, Bohicon et Lokossa.

 Le gaz domestique 6kg a été livré à 5 333f à Cotonou, 4 770f à Porto-Novo, 5 157f à Parakou, 4 770f à Bohicon et 4 800f à Lokossa.

Quant à l’huile d’arachide (1litre), elle a été vendue à 1 535f dans la métropole et cédée à 1533 dans la capitale. Dans le septentrion, précisément à Parakou, l’huile d’arachide a été également vendue à 1 567f, 1400f à Bohicon et 1400 dans le mono (Lokossa).

Laisser une reponse