INTERNATIONALSOCIETE

La Fondation Tony Elumelu décroche un accord de 20 millions de dollars pour aider à réduire la pauvreté en Afrique

1.76Kvues

La Fondation Tony Elumelu décroche un accord de 20 millions de dollars pour aider à réduire la pauvreté en Afrique

L’une des principales ONG nigérianes, la Fondation Tony Elumelu (TEF), vient de signer un accord de 20 millions de dollars avec la United States African Development Foundation (USADF) pour autonomiser les entrepreneurs africains.

Une émanation de l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) en cours, l’accord a été signé lors d’un petit-déjeuner table ronde organisé par TEF et la Fondation Google à New York mardi. L’accord est conforme aux objectifs du TEF, qui est d’autonomiser les entrepreneurs africains et de sortir le continent de la pauvreté. Fondateur du TEF, Tony Elumelu a réitéré son engagement à la cause, notant ; «Ce n’est pas le montant que nous avons sur nos comptes bancaires qui compte, ce qui compte, c’est l’impact que nous apportons, les vies que nous touchons, la capacité d’aider les gens à sortir de la pauvreté vers la prospérité afin que nous partagions. Plus on est de fous, plus on est de fous, c’est ça la motivation. » Le président et chef de la direction de l’USADF, Travis Adkins, a déclaré qu’il était fier de l’accord, chantant les louanges de Tony Elumelu et se référant à lui comme “l’homme selon mon cœur”. Il a félicité Tony Elumelu pour son accent sur l’autonomisation des femmes et des jeunes Africains, notant que cela correspondait à ce que représente l’USADF. «Nous vivons dans un monde où la majorité de la population du continent, les femmes et les jeunes, sont en fait évoqués comme s’il s’agissait d’une petite circonscription de niche, alors qu’en fait, ils constituent la majorité marginalisée. Reconnaître cela et les placer au centre de tout ce que nous faisons : il n’y a pas de courant dominant, ils sont le courant dominant. Nous sommes très heureux d’être ici et de commencer ce travail ensemble. dit Adkins. La question de l’autonomisation des femmes en Afrique a été posée lors de la réunion, “le rôle de catalyseur de l’investissement dans les femmes entrepreneures africaines pour la transformation de l’Afrique“, a été au cœur de la conversation.

Le PDG de la Fondation Tony Elumelu, Ugochuwkwu Ifeyinwa, a déclaré “Lorsque vous mettez l’argent entre les mains d’une femme, elle irait loin, et c’est pourquoi lorsque nous avons lancé la fondation, les deux premières années, nous avons eu 29 % de participation de femmes, et nous avons dit “non, ce n’est pas assez. “Nous avons donc travaillé intentionnellement pour augmenter le nombre de femmes participantes, et je suis si heureux de dire qu’en 2021, nous avons eu 60% de participation de femmes, et c’est grâce à nos partenariats avec Google, EU , qui autonomisaient plus de femmes grâce à notre programme d’entrepreneuriat. Elle a révélé qu’environ 380 000 candidats ont contacté la fondation, mais ils ne peuvent choisir que les meilleures idées.

Laisser une reponse

Résoudre : *
30 ⁄ 3 =