ECONOMIEENQUÊTEOPINIONPOLITIQUESOCIETE

Cameroun : LES 03 CRIMES DE EMILE PARFAIT SIMB

Émile Parfait Simb
2.98Kvues

Cameroun : LES 03 CRIMES DE EMILE PARFAIT SIMB

La saison des scoops et des fake news bat son plein au Cameroun depuis que certains ont découvert l’amitié que voue à la saturation de l’opinion camerounaise, notre confrère Boris Bertol, repris de justice, exilé Camerounais dans un pays inconnu, 4 fois condamné dans les prisons du Cameroun Nkondegui, Homosexuel.

Il ne se passe pratiquement plus un jour sans que l’on apprenne qu’une personnalité publique, certes en butte à la justice populaire, ne soit arrêtée, écrouée en même temps qu’elle soit en cavale à l’extérieur, à l’intérieur du pays. Quand bien même son activité ne concerne pas encore les fins limiers de la justice camerounaise.

Assis sur un clavier, c’est le modus operandi qui fait florès, dans un scénario digne de nollywood, englué dans une narration de dessous de cocotiers. Le public, abasourdi se délecte du théâtre d’une arrestation suivie d’une course poursuite puis d’une incarcération d’une personnalité publique. Et toujours asservi, au début comme à la fin d’ une rocambolesque histoire de fortes sommes d’argent évaluées au milliard près En mondovision.

Le cas pratique de Émile parfait Simb, promoteur de la cryptomonnaie le LIMOCOIN, seul Camerounais jusqu’à ce jour à avoir reussi l’exploit en cotant une crypto monnaie en bourse en est une fresque rigoureuse d’un jeune qu’on envoie au crucifix, entre ces jeux et enjeux de pouvoirs. Et cette dernière actualité mérite qu’on s’y attarde un peu.

Pour mieux incrustrer en chacun le lien avec la cryptomonnaie, au lieu de laisser dubitatif plus d’un. Pour le cas d’espèces, on sussure à Bangui et à Bandjoun que le promoteur de liyeplimal et de plusieurs entreprises à fort impact social, ROI dans un Royaume au Ghana son altesse Royale NANA BARIMAH KWABENAH SIMB 1st, y aura lui même participé, peu ou prou à cette campagne de lynchage public à grande échelle à laquelle il est pourtant victime.

Il y a quelques temps , s’il est conscient de sa culpabilité en présomption, qu’il aurait dû disparaître comme le veulent ceux qui le voient en cavale chaque matin de son bureau à sa chambre. Après la première tentative il y a quelques semaines pour l’évincer et s’assurer qu’il est hors d’activités avec son arrestation à l’audience foraine à la Boris Berthold, Il s’est même permis le toupet de nous narguer à travers les trois crimes majeures qu’on lui a collé.

D’abord, au cours d’une interview accordée à un média de la place, il s’est permis de faire la promotion de la cryptomonnaie dans une sous région francophone tourmentée par le choix de ce type de transaction par un pays membre de la Cemac. L’actualité internationale tant en Europe qu’en Afrique commande l’intensité du débat sur le bien fondé même de la pseudomonnaie en vigueur dans 14 colonies françaises d’Afrique. La BEAC, qui comme sa consœur ouest africaine, croit fermement que cette posture de la RCA et du Mali menace sérieusement la virilité du marché de dupes que subissent ses États depuis l’indépendance.

Cependant, certains pensent que la France peut être à la manœuvre pour étouffer dans l’œuf ou dans le sang, cette velléité qui pourrait faire tâche d’huile à son CFA.

Le deuxième crime, impardonnable et imprescriptible de Émile Parfait Simb, toujours dans la même interview, est d’avoir oser trahir l’origine frauduleuse et opaque de certains camerounais qui font dans la cryptomonnaie bien des années lumières avant lui. Mais qui se délectent à demeurer dans l’illégalité et donc du maquis fiscal et la fuite des devises.

A cela on peut ajouter, un crime n’étant jamais parfait, que l’acharnement contre ce jeune promoteur à donné du grain à moudre aux adeptes des guerres de leadership, mettant à jour les relents identitaires affirmés devenus le pain quotidien des camerounais depuis l’élection présidentielle de 2018 .

Et logiquement, au regard de la qualité des acteurs et la virulence des actions convoquées pour mettre l’adversaire hors d’état de nuire, comme dans un film de bas étage, la brute et le truand s’entendent toujours contre le bon mais chacun pour son intérêt précis. Il aurait simplement suffit d’évoquer les chiffres de 500 milliards de francs CFA à une opinion camerounaise en proie au désespoir post covid et crise ukrainienne aidant, pour espérer susciter l’ire et la désolation au sein de la population.

Au point que personne ne pense, depuis que cette campagne a commencé, à s’intéresser sur les vraies mobiles dans cette tentative de noyer le poisson dans l’eau. Et pourtant toutes ces affaires sont liées autour d’un objectif majeur et crucial pour la stabilité du Cameroun et de la sous-région Afrique Centrale. Entretenue et financée par ceux qui ont un intérêt, certain, à ce que la cryptomonnaie ne prospère pas légalement, officiellement au bénéfice des populations dans l’espace Cemac.

Qui sont ces personnes qui vilipendent le Nom du Sieur SIMB? 

Me Dominique FOUSSE espionne POUR LE COMPTE DE LA FRANCE AU CAMEROUN.

Né en 1958 (64 ans) à Paris de nationalité Française Mère de 4 enfants avec 4 Papa différents, divorcée.

Parcours scolaire

Lycée Claude Monet – Autre (Voie générale) – Paris: 1972 – 1975

Lycée Pierre Bourdan – Gueret: 1975 – 1976

Université Pantheon-assas : Paris Ii – Paris: 1977 – 1982

J.Rémy N’Gono, né en 1968, est un animateur sportif et animateur de radio France International vivant en France depuis le milieu des années 2000.

En août 2003, il est incarcéré à la Prison centrale de Nkondengui au Cameroun à Yaoundé et il purge une peine.

À sa libération, il quitte le Cameroun et est accueilli en France par la Maison des journalistes, une association qui vient en aide et héberge des journalistes. Accusé plusieurs fois d’homosexualité, il est aussi en exile depuis plusieurs années avec comme nationalité: Française. Mandaté par son employeur pour détruire toute action constructive par les Africains.

 

Le plus jeune parmi ces deux premiers est le fameux Boris Bertol donc personne ne vois le Visage.

Né le: 1er novembre 1987 (34 ans), Nationalité: Française.

Reputé par sa plume narquoise, se fait appeler lanceur d’alerte.

Il écrit sur tout le monde sans exception, avec ou sans document ni preuve, il suffit de lui filer ses 500 ou 1000 euros pour qu’il vilipende à votre guise le nom de votre adversaire négativement où vous voulez pourvu que ces 500 euros puissent lui permettre de manger.

Ces noms devraient nous en dire plus tout en nous servant de leçon.

Ces personnes travaillent pour un seul Objectif: NUIRE AUX INTERÊTS DE L’AFRIQUE EN PROTÉGEANT LEUR BARON QUI EST LA FRANCE.

Faisons donc attention lorsqu’on les lit ou lorsqu’on les trouve sur un dossier.

L’afrique doit connaître et vivre son éveil

Les Africains devraient se lancer massivement dans les crypto monnaies pour garantir leur independance financière dans les 5 prochaines années.

Laisser une reponse

Résoudre : *
52 ⁄ 26 =