OPINION

Bénin : En fin de mission, le FMI salue la bonne santé de l’économie béninoise et rend une conclusion satisfaisante 

2.12Kvues

Bénin : En fin de mission, le FMI salue la bonne santé de l’économie béninoise et rend une conclusion satisfaisante 


Une équipe du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par M. Constant Lonkeng, a séjourné à Cotonou du 19 au 23 septembre 2022, pour évaluer l’évolution récente de l’économie béninoise. En fin de mission, des équipes de ladite institution rendent compte de leurs conclusions préliminaires après leur visite.

Evaluer l’évolution récente de l’économie béninoise. Discuter du budget rectificatif de 2022 et apprécier les progrès accomplis dans le cadre des engagements pris au titre du programme soutenu par le FMI. Ainsi se décline l’objectif de la descente des équipes de la FMI au Bénin.

Pendant 5 jours, la mission a évalué les progrès accomplis par le Bénin dans le cadre des engagements pris au titre du nouveau programme MEDC/FEC, notamment la mise en place d’un registre social qui permettra au gouvernement d’atteindre les couches vulnérables de la population en cas de difficultés, l’adoption de la législation sur les bénéficiaires effectifs dans les marchés publics, et la mise en œuvre du plan d’action des autorités pour le renforcement du cadre de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

« Les acquis du Bénin en matière de gestion des finances publiques offrent une marge de manœuvre politique indispensable pour faire face aux défis liés à un environnement économique mondial très incertain, aux retombées négatives des risques sécuritaires régionaux et aux séquelles de la COVID-19. Les autorités sont en train de finaliser, en vue de sa soumission au Parlement, un budget rectificatif pour 2022, conformément au nouveau programme MEDC/FEC appuyé par le Fonds. Le budget rectificatif marquera une pause dans le resserrement budgétaire initialement envisagé dans la loi de finances 2022 lors de son adoption il y a un an. Il vise à augmenter les dépenses sociales et celles liées à la sécurité », fait savoir M. Lonkeng à l’issue de la visite.

 Il faut rappeler qu’au cours de ces 5 jours de travaux, la mission a rencontré le ministre d’Etat, ministre de l’économie et des finances M. Wadagni, le conseiller spécial du président M. Dagnon, le ministre des affaires sociales et de la microfinance Mme Tognifodé, le secrétaire général adjoint de la présidence et porte-parole du gouvernement M. Houngbédji, le directeur national de la BCEAO (banque centrale régionale) M. Assilamehoo, d’autres hauts fonctionnaires. L’équipe a également rencontré des syndicats, les investisseurs, la société civile, l’opposition et des représentants de la communauté des donateurs.

Laisser une reponse

Résoudre : *
28 × 3 =