lenouveaumanagerhebdo@gmail.com
mardi, décembre 5, 2023
OPINION

Bénin : 27,4 milliards FCFA de la Confédération suisse pour soutenir la gouvernance locale, le développement économique rural et local…

1.61Kvues

Bénin : 27,4 milliards FCFA de la Confédération suisse pour soutenir la gouvernance locale, le développement économique rural et local…

Le Bénin et la Confédération Suisse ont renforcé leur partenariat en paraphant fin décembre 2022 cinq accords validant la poursuite des programmes de la Coopération suisse au Bénin durant les quatre prochaines années. La Suisse investira 27,4 milliards FCFA pour soutenir la gouvernance locale, le développement économique rural et local, la formation professionnelle des jeunes et le renforcement de leurs capacités, pour faciliter l’emploi, l’entrepreneuriat et la promotion du leadership féminin dans les instances de prise de décisions.

Ces accords marquent le lancement de nouvelles phases pour cinq programmes prioritaires de la Coopération suisse au Bénin :

  • Programme AGORA (Appui à la Gouvernance locale et au Renforcement de l’Attractivité territoriale), phase 1
  • Programme Entrepreneuriats Stratégiques Pour des Opportunités d’Investissements Renforcés (ESPOIR), phase 3
  • Programme de Développement des Infrastructures Économiques et Marchandes (P-DIEM), phase 3
  • Programme Formation professionnelle et Renforcement de Capacités pour l’Emploi (FORCE), phase 1
  • Programme d’Appui à l’Egalité du Genre (PAEG), phase 1

Par le biais du programme AGORA (financé à hauteur de 21’180 milliards FCFA), la Suisse accompagne le Bénin, notamment les populations des départements du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora et de la Donga, pour un meilleur accès à des services de bases (santé, éducation état civil) de qualité dans des territoires attractifs sécurisés offrant un environnement durable, grâce à la création de conditions favorables pour les acteurs économiques et le développement local.

La Suisse, à travers la troisième phase du programme ESPOIR (FCFA 5,7 milliards) soutient 6’720 pré-entreprises de subsistance, 2200 microentreprises, 1220 petites entreprises, 450 micro-détaillants et 135 entreprises vertes. Indirectement, ce sera 6’900 entreprises qui seront bénéficiaires d’un appui au niveau systémique. Les entreprises appuyées par ESPOIR3 contribueront ainsi à la dynamisation de l’économie locale et participeront de par le focus sur le Nord à la réduction de la fragilité multidimensionnelle. Ainsi, les entrepreneurs, surtout les femmes et les jeunes béninois(e)s seront économiquement prospères et contribueront à la sécurité alimentaire.

D’un montant global d’environ 7 milliards FCFA, la phase actuelle du Programme de Développement des Infrastructures Économiques et Marchandes (P-DIEM), permettra notamment de réaliser de nouvelles infrastructures marchandes dans les départements de l’Alibori, de l’Atacora, du Borgou et de la Donga. Ces constructions permettront non seulement aux communes d’accroitre leurs compétences en matière de passation de marchés publics et de gestion d’infrastructures, mais également de générer des taxes qui contribueront à leur entretien et qui seront réinvesties pour l’amélioration des services publics.

La mise en œuvre du Programme Formation professionnelle et Renforcement de Capacités pour l’Emploi (FORCE) d’environ 5,8 milliards FCFA veut contribuer à mettre en place un système efficace et attractif de formation professionnelle qui favorise le développement socioéconomique et réduit les risques de violence et d’insécurité au Bénin. De façon concrète, le programme va permettre de développer l’offre de formation professionnelle par apprentissage de type dual dans des métiers à fort potentiel du secteur artisanal et agricole dans le nord du Bénin et renforcer l’ingénierie de formation au niveau national avec la participation conjointe du secteur public et privé.

Le nouveau Programme d’Appui à l’Egalité du Genre (PAEG), avec un budget de 4,2 milliards FCFA, veut contribuer à renforcer l’égalité du genre au sein de la société béninoise et réduire ainsi de manière durable la vulnérabilité socioéconomique des femmes au Bénin. Le programme apportera, en outre, un appui renforcé à la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) avec l’implication des collectivités locales. Un appui spécifique sera notamment alloué aux Centres de Promotion Sociale (CPS), bras opérationnels du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (MASM) au niveau communautaire, mais également aux Centres Intégrés de Prise en Charge (CIPEC) du Ministère de la Santé.

La signature de ces cinq accords de financement s’inscrit dans le cadre du programme de coopération de la Suisse au Bénin, pour la période 2022-2025.

Laisser une reponse